Audrey, bénévole : portrait

Audrey sticzen, bénévole d'une villa en urgence

Audrey, bénévole : portrait

Audrey, bénévole à la recherche d’un emploi, est une toute jeune maman d’une petite princesse de 4 mois.
Après une formation dans le cadre d’une reconversion professionnelle, elle se destine au métier de community manager.

Un post, une rencontre

« J’ai connu Une villa en Urgence à ses tout débuts, au moment de la création de son identité visuelle. Frédéric Tabary avait demandé à ses contacts « facebookiens » de donner leur avis sur les différentes propositions de logos. Etant à ce moment-là en formation d’infographiste, je me suis exprimée ! Je me suis alors intéressée au projet et il m’a immédiatement séduite. »

Bénévole, une première !

« J’ai toujours été attirée par le milieu associatif et cela faisait longtemps que je songeais à devenir bénévole mais sans jamais avoir osé sauter le pas. En pleine reconversion professionnelle, ce « changement de vie » n’a fait que renforcer cette envie de m’investir dans le solidaire. Je suis alors tombée sur cette publication Facebook où il était question d’une offre de community manager bénévole pour le projet Une villa en Urgence. J’y ai vu une très belle opportunité de concilier bénévolat et première expérience « professionnelle » dans une cause qui me tenait vraiment à cœur. J’ai donc proposé ma candidature et Frédéric m’a fait confiance en me laissant ma chance. Je le remercie pour cela ! »

Être bénévole, une richesse !

Le bénévolat est très enrichissant et permet de donner du sens à ce que l’on fait. C’est une façon de porter de l’intérêt à ce qui se passe autour de soi, au monde qui nous entoure. C’est aussi l’occasion de rencontrer de très belles personnes, de tous horizons et de redonner foi en l’humanité !

« Je me sens utile, je donne de mon temps et de mon énergie pour une belle cause, avec beaucoup d’empathie et de compassion. »

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.